Les préparations

Bouse de corne (500)

Bouse de corne (500) pour stimuler la croissante de la vigne.
La 500 favorise l'activité microbienne des sols et l'enracinement vertical.
L'application doit se faire dans la soirée et pas avant 17h.


Photo : Bouse de corne

 
Bouse de Corne

La silice de corne, 501

Pour équilibrer les périodes chaudes et humides : la silice de corne (501)
La silice de corne (501) est réalisée à partir de cristaux de silice broyés finement et enterrés dans une corne de vache pendant la période estivale.
La 501 permet d'accélérer/relancer la croissance de la vigne.
Elle doit être faite pendant que celle-ci est en pleine croissance et avant fleur.
Les conseillers biodynamiques attribuent à la 501 de nombreuses qualités.
Elle :
- Affermit les plantes, facilite la pousse verticale et donc le palissage
- Augmente la résistance de l'épiderme des feuilles et des fruits
- Améliore la qualité nutritive et la conservation des aliments
- Compense les déficits de lumière
- Equilibre les périodes chaudes et humides trop favorables aux maladies cryptogamiQUES

(Source Guide pratique de la biodynamie P.Masson, L'agriculture Biodynamique F.Bouchet)

 

Photo : Silice de corne

 
Silice de Corne

Mode de préparation et d'application de la silice de corne et bouse de corne :

- Dans UN dynamiseur, faire chauffer 30-40 L d'eau (jusqu'à environ 30°) pour un hectare, et ajouter 4 g de silice de corne ou bouse de corne. Cette quantité d'eau par hectare est suffisante car il ne s'agit pas de mouiller la vigne mais de réaliser un fin brouillard au dessus
des vignes.
- Dynamiser pendant une heure.
- Diriger la pulvérisation vers le haut pour qu'elle retombe sur le feuillage.

En plus de 4 à 5 pulvérisations de 500 et 501, pour diminuer les doses de cuivre et soufre nous appliquons :
- de la décoction de prêle au printemps
- l'ajout à chaque traitement, en mélange avec le cuivre et/ou le soufre, d'une tisane simple ou mélangée. Nous employons, successivement ou en mélange: la prêle, l'ortie, l'osier, etc.

-  et des huiles essentiels (romarin; orange citron... etc.)
L'ajout des tisanes permet de diminuer les doses de cuivre et de réduire la phytotoxicité

Photo : Dynamisation

 
dynamisation